Abattoir de Grenoble
Pôle Viande Coopératif

Categories

Accueil > Présentation > Objectifs

Informations

PLANNING D’ABATTAGE SEMAINE DU 01 NOVEMBRE 2018 :

Le jeudi 01 novembre 2018 étant un jour férié, l’abattoir sera fermé et il n’y aura pas de modification dans le planning d’abattage.
Par conséquent les carcasses de porcs et bovins dont l’abattage seraient le mercredi 31 octobre sortiront à partir du vendredi 02 novembre.

Objectifs

L’abattoir de Grenoble est un outil territorial au service des acteurs locaux de la viande. Il est utilisé par des bouchers, des éleveurs et des grossistes implantés majoritairement dans l’Y grenoblois et dans les massifs environnants (Vercors, Chartreuse, Belledonne).

75 % des 2150 tec (« tonnes équivalent carcasse) abattues en 2012 provenaient d’élevages isérois. La totalité des volumes étaient à destination de clients locaux (bouchers et particuliers à travers la vente directe).

L’Abattoir de Grenoble ABAG SAS - SA SCIC POLE VIANDE COOPERATIF
Suite à une procédure de redressement judiciaire, la société ABAG SAS a été reprise en janvier 2013 par un Comité d’Usagers composé, d’éleveurs, de bouchers, de grossistes, de collectivités et de salariés de l’ABAG, organisés en société coopérative d’intérêt collectif (SA SCIC POLE VIANDE COOPERATIF).

Pour redresser la société ABAG SAS, et ainsi assurer la pérennité de l’abattoir de Grenoble indispensable à leur activité, le Comité des Usagers a identifié les pistes d’action suivantes :

  • réduire les coûts d’exploitation de l’abattoir en le rénovant
  • impliquer les utilisateurs dans la vie de l’entreprise pour être sûr de répondre à leurs besoins
  • améliorer le service de découpe et proposer de nouvelles prestations (notamment en saucisserie) pour mieux répondre à la demande des clients.

La SA SCIC POLE VIANDE COOPERATIF s’est fixée pour but de faire de l’abattoir de Grenoble un outil de territoire au service des acteurs locaux de la viande, économiquement viable et proposant des prestations adaptées.

Par conséquent, les objectifs sont :

  • la mise en place d’une gouvernance nouvelle adaptée à un outil de territoire
  • la baisse du coût d’exploitation de l’outil
  • le développement des prestations, en lien avec les autres outils de proximité.

Pour définir les actions nécessaires à l’atteinte de ces objectifs, le Comité des Usagers s’est appuyé sur plusieurs experts : Rodacle Ingénierie, Berny EIRL, Ciste et Cabinet Gestion Conseil.

Pour atteindre les objectifs, les actions suivantes ont été définies :

  • objectif 1 = mise en place d’une gouvernance adaptée :
    • action 1.1 assurer une gouvernance représentative et participative
  • objectif 2 = baisse du coût d’exploitation :
    • action 2.1 redimensionner l’outil pour l’adapter aux besoins locaux et rénover le matériel et le bâtiment
    • action 2.2 améliorer le fonctionnement (meilleure gestion des flux)
  • objectif 3 = développement des prestations :
    • action 3.1 améliorer le service de découpe et proposer de nouvelles prestations
    • action 3.2 mettre en place une activité de négoce de viande locale

Les investissements portant sur l’abattoir incombent au propriétaire de l’outil, le SYMAA.
Les autres investissements sont à la charge du POLE VIANDE COOPERATIF, notamment ceux de l’action 3.1.